Le néant méconnaissable

Void Crest.png

Void Crest icon.png

Gouvernance: Attitude envers la magie:
Aucune Absorption
Niveau de technologie: Environnement:
Inconnu Inconnu

Le Néant est une manifestation de l'inconnu qui se cache entre les mondes et dimensions. Le Néant possède une faim perpétuelle, insatiable, et attend à travers les âges ses maîtres, les Veilleurs, marquant la perte de tout.

Être un mortel touché par ce pouvoir, c'est souffrir d'un aperçu déchirant de l'irréalité éternelle, assez pour briser l'esprit, même le plus fort. Les habitants du royaume du Néant eux-même sont des créatures faites de toute pièces, souvent d'une sensibilité limitée, mais ayant un objectif singulier: faire entrer l'oubli total dans Runeterra.

Contexte[modifier | modifier le wikicode]

Criant dans l'existence avec la naissance de l'univers, le Néant est une manifestation méconnaissable qui se trouve au-delà des mondes et dimensions. Il possède une faim insatiable, attendant à travers les siècles, jusqu'à ce que ses maîtres, les mystérieux Veilleurs, marquent le dernier temps de sa perte et inaugurant ainsi un oubli total à travers Runeterra.

Champions du Néant[modifier | modifier le wikicode]

Autres champions lié[modifier | modifier le wikicode]

  • Aatrox a combattu plusieurs néantins par le passé.
  • Aurelion Sol a combattu plusieurs néantins et a scellé un portail du Néant.
  • Diana a combattu trois néantins et a scellé un portail du Néant.
  • Jax provient orignellement des ruines d'Icathia, dévastée par les néantins.
  • Lissandra devint une Sublimée grâce aux Veilleurs.
  • Nami a combattu plusieurs néantins lors de sa recherche d'une perle abyssale se trouvant à côté d'un portail du Néant.
  • Nasus combattit plusieurs néantins par le passé.
  • Ornn combattit les Veilleurs dans un passé lointain.
  • Pantheon a combattu plusieurs néantins par le passé.
  • Renekton a combattu plusieurs néantins par le passé.
  • Rengar a combattu Kha'Zix à plusieurs reprises.
  • Rhaast a combattu des néantins par le passé.
  • Ryze a férocement combattu un néantin pour tenter de lui subtiliser une rune.
  • La tribu de Taliyah vivait orignellement près du portail néantin d'Icathia.
  • Varus combattit plusieurs néantins par le passé.
  • Zilean provient d'Icathia, ville ruinée par le Néant.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Origine des Veilleurs[modifier | modifier le wikicode]

Les Veilleurs sont originaires du Néant, une vaste toile vide dans laquelle le concept de son existence est un mystère, même pour eux-mêmes. À partir du moment où les plus courageux d'entre eux sont entrés dans Runeterra, les Veilleurs ne possédaient pas de forme matérielle et n'étaient même pas conscients de leur propre sensibilité. Ils ne savaient pas pourquoi eux-mêmes ou même le Néant existaient, seulement parce que cela les perturbait que quelque chose, existait dans une vaste noirceur vide. Dans leur intention curieuse et malveillante de comprendre l’univers matériel, ils ont transformé la matière en de nouveaux prolongements conscients avec pour but de collecter des informations et des connaissances en leur nom, devenant ainsi le prototype du Néant actuel et moderne.

Les Veilleurs étaient immensément puissants et transformèrent les humains du Freljord d'immortels Sublimés. Les Sublimés ont reçu d'immenses présents, de la magie et de l'immortalité en échange de leur fidélité éternelle. Ils conquirent pour les Veilleurs et construisirent une grande civilisation, comprenant le pont et la forteresse qui surplombe l'Abîme hurlant, qui finirent par se transformer en un immense empire, le tout en vue de la destruction inévitable de toute existence.

Déchéance des Veilleurs[modifier | modifier le wikicode]

Prison glaciale des Veilleurs

Avarosa, croyant que sa servitude envers les Veilleurs était pire que la mort, mena la rébellion des Sublimés contre les Veilleurs. Cela abouti à une longue bataille sanglante sur le pont connu sous le nom d'Abîme hurlant. D'innombrables Sublimés ont été tués, mais ils ont finalement gagné la bataille. La sœur d'Avarosa, Lissandra, a lancé un sortilège pour sacrifier les armées de Sublimés, y compris éventuellement ses sœurs, afin de ensevelir les Veilleurs dans une prison faite de glace pure sous le pont.

Création du Néant[modifier | modifier le wikicode]

Les Veilleurs plus audacieux ont déchiré le voile et se sont jetés vers le haut, mais ont été horriblement désorientés par le soudain basculement entre l'abîme et la nature linéaire et corporelle de la réalité. En un instant, il y eut le temps, la chaleur et la douleur...

Ensuite, il n'y avait que le froid. Le chemin était fermé et des dizaines de Veilleurs étaient piégés dans l'espace liminal entre deux royaumes, figés au moment de la transition.

Ceux qui sont restés dans le vide ont reculés. Ils n'avaient aucune idée de ce qui s'était passé, pourtant ils savaient qu'ils avaient été trahis par Lissandra. Ils se sont donc adaptés.

En pénétrant dans le domaine matériel, les Veilleurs ont puisé dans la matière brute qui la comprenait, la façonnant, la corrompant et l’engageant avec conscience. Ces constructions étaient les premières du Néant et seraient les yeux et les oreilles de leurs maîtres, envoyés dans le cauchemar de l’existence pour observer, écouter et apprendre.

Effacement de l'histoire[modifier | modifier le wikicode]

Alors que beaucoup croyaient que les Veilleurs étaient morts, ils étaient simplement emprisonnés dans une prison de glace pure dans l'Abîme hurlant. Cela a coûté la vie à de nombreux Sublimés, comprenant Avarosa et Serylda, elles-mêmes. Pour dissimuler ses erreurs passées dans la promesse d'allégeance aux Veilleurs, Lissandra a réécrit l'histoire du Freljord, transformant les récits des Veilleurs en mythes et en ballades. Elle craint maintenant le jour de leur retour, chacun des neuf sceaux runiques retenant leur prison s'effaçant lentement.

Chute d'Icathia[modifier | modifier le wikicode]

Chut d'Icathia

Au début de la rébellion icathienne contre Shurima, l’ordre reformé de Kohari s’est battu contre un Ascendant à Bai-Zek, une ville située à la frontière entre Icathia et Shurima. La moitié d'une montagne a été renversée et beaucoup sont morts, mais à la fin, Saijax a décapité les Élus.

Peu de temps après dans la capitale, le ressentiment pendant des siècles de lois visant à éradiquer la culture icathienne a culminé en une journée sanglante alors que tous les serviteurs de l'empereur-soleil étaient poursuivis et tués. Un nouveau roi-mage se leva avec son ordre de guerrier Kohari reformé. Quant au cadavre de l'Ascendant, il fut montré dans toute la capitale, comme preuve que les "dieux-guerriers" sont mortels.

Un jour après le massacre, une armée de tailleurs de pierre, de travailleurs et de thaumaturges se sont emparés de blocs géants de granit fraîchement taillé pour remplacer les murs en ruines de la ville dotés de mécanismes de guindeaux qui crépitaient de magie et reconstruisaient le mur tombé. Dix mille hommes et femmes ont été appelés pour défendre la ville, vêtus d'une armure de cuir bouillie et armés de haches, de pioches et de lances. Deux mille cavaliers ont été déployés sur les deux flancs avec des montures à plumes. Un millier d'archers se sont agenouillés en deux longues files, cinquante pieds devant les trois blocs d'infanterie de rangs profonds constituant le gros de la ligne icathienne.

L'Empire envoya sa vaste armée sur Icathia avec des cavaliers sur des chars montés d'or et des centaines de chars flottants devant la force principale. Des wagons lourds de la taille d'une barque portaient des globes en rotation orbités par des sphères enflammées et des éclairs. Neuf Ascendants menés par Setaka sont venus au cœur de l'armée. Nasus, Aatrox, Shabeke, Shabaka, Ta'anari et Enakai faisaient partie de ces peuples.

Les Icathiens étaient en train de vaincre l'armée de Shurima, constituée d'esclaves et de mercenaires, mais ils craignaient d'être envahis par la puissance des guerriers. Ce qui s'est passé ensuite a scellé le destin d'Icathia. Une "arme", trouvée dans le sous-sol après un tremblement de terre, a été utilisée. Avec une explosion, des arcs d'énergie pourpre se déchirèrent dans le ciel et s'abattirent sur les Shurimans. Une lumière cauchemardesque, d'un bleu-pourpre malsain, étouffait le monde, pressant d'en haut et fleurissant d'en bas.

Un abîme qui saignait de lumière pourpre s'ouvrit au milieu des Shurimans et Setaka fut submergé par des cordes de matière. Elle s'est battue pour se libérer mais le pouvoir du Néant lui a été trop bénéfique. Une lumière pulsante se répandit sur les corps comme un cocon hideux. Des bobines glissantes surgies de la terre et de l'air pour s'emparer de la chair des mortels. Les hommes et les femmes furent enveloppés et balayés, les corps se dissolvèrent sous l'effet des vrilles d'une énergie méphitique.

Des fissures en plein essor résonnèrent à mesure que de plus en plus de gouffres déchiraient le paysage. Les murs d'Icathia furent brisés par une note qui a fendu la terre. Des geysers de poussière et de fumée éclatèrent dans la ville. Les tours et les palais antiques furent engloutis par des gouffres toujours plus grands. Il ne restait que des décombres et des fragments brisés, la capitale icathienne réduite à un squelette carbonisé. Le paysage avant la ville était en train de se tordre avec des mouvements non naturels, la lumière provenant des foyers colossaux déchirés dans le sol, et des sons inconnus résonnant du fond de la terre.

La chair de l'armée shurimienne avait été obscurcie par des cordes pâles et enroulées de matière hideuse, sa surface était ondulante, et des cloques gonflantes de matière scintillante s'ouvrirent avec des sacs de naissance qui se tordaient et se déroulaient. Leur surface s'assombrit, se fissurant à l'endroit où elle durcit comme une carapace. Des ichor visqueux se répandirent lorsque d'innombrables néantins sont venus dans ce paysage maudit.

Conséquences icathiennes[modifier | modifier le wikicode]

À la fin de la bataille, le territoire où Icathia devint une terre immaculée à partir de laquelle les forces du Néant attaquèrent toutes les formes de vie rencontrées. Les Ascendants combattirent pendant des années contre cela, beaucoup de guerriers-dieux et encore plus de mortels moururent au cours de cette guerre, mais malgré les actions héroïques d'Horok, qui trouva le moyen de mettre fin à la corruption du néant détruisant les cœurs du Néant retrouvés loin sous la terre, où les horreurs étaient cachées, les Élus étaient capables de sceller les plus grandes sources.

Sypahx et Ta'anari ont combattu pendant dix jours et nuits et réussirent à refouler le Néant après la mort de sept mille guerriers shurimiens morts sur le rivage rouge. Seuls les héros Ascensionnés sont revenus vivants.

Dans la grande bataille pour sceller la grande armée d'Icathia, Sabeke et Sabake, les jumeaux corbeaux ascensionnés avaient brisé leurs esprits avec un aperçu des Veilleurs. Des souvenirs cauchemardesques de cette guerre les hanteraient et renforcèrent leur transformation en tant que Darkin.

Endroits[modifier | modifier le wikicode]

Portails du Néant[modifier | modifier le wikicode]

Dans les ténèbres abyssales, dans les profondeurs de la terre, on pense que les premières grandes créatures du Néant à marcher sur la surface de Runeterra se trouvent maintenant dormantes et invisibles. Si cela est vrai, ils ont attendu patiemment pendant des millénaires et le moment est certainement venu pour eux de se révéler. Au cours des siècles, de nombreux mortels du monde d’en haut ont répondu à l’appel du Néant ou ont été entraînés contre leur gré. Il y en a parmi eux qui ont survécu à la rencontre ... même si aucun d'entre eux n'est revenu sans changement.

  • Freljord: Seules quelques ruptures dans le Néant ont vu le jour dans le Freljord, la plupart au moment des premières interactions entre les Veilleurs et Runeterra. Après leur incarcération, seules quelques zones sont restées corrompues. Le garde du givre surveille la prison des ces derniers.
    • Prison glaciaire: Bien au-delà des terres connues de Valoran, dans les espaces les plus sombres et les plus profonds du monde, les serviteurs des mythiques Veilleurs sont attirés par le pouvoir des runes du monde.
    • Abîme hurlant: L'Abîme hurlant sert d'immense prison pour les Veilleurs. Il existe de nombreux ponts couvrant l'abîme, tels que le Pont des douleurs, le Pont de l'ombre et le Pont des perdus. On peut trouver de la glace pure et sa variante, la glace sombre, à ses extrémités inférieures. L'Abîme hurlant fut le théâtre de la dernière bataille qui a scellé le sort des Veilleurs il y a plusieurs millénaires.
    • La Salle des Neuf: Située au-dessous de l'Abîme hurlant, elle a été construite par le Yéti et sert de barrière protectrice qui scelle les Veilleurs. Chaque année, plusieurs gardes descendent le long de ses murs glacés pour se rendre au Hall des Neuf afin d’inspecter l’état des barrières.
  • Icathia: Une grande et terrible bataille s'est déroulée contre le Néant devant les murs de l'ancienne ville d'Icathia. À la suite de cela, les terres tout autour de la ville maudite devinrent des terres désertes, et son existence même fut frappée par les cartes de Shurima. On espérait, peut-être vainemnt, que les horreurs qui y étaient déclenchées seraient finalement oubliées…
    • La rupture: Aux abords d'Icathia se trouve la rupture - preuve du vide lui-même éclatant du plus profond de la terre, à une époque maintenant oubliée pour l'histoire. Bien que les audacieux et les curieux aient souvent cherché à en savoir plus, seul l'explorateur le plus téméraire oserait s'aventurer dans les espaces sombres situés en dessous.
  • Shurima: Après la chute d'Icathia, le Néant se répandit dans tout Shurima. Malgré le scellement de la Rupture, d'innombrables petites ruptures du Néants s'ouvrirent dans les déserts de Shurima, la plupart près d'Icathia même. A ce jour, le pays est encore jonché de grottes et de tunnels souterrains corrompus. En dessous de ceux-ci, Malzahar, le prophète, ouvre encore plus de fractures à travers Shurima. On dit que leur ouverture provoque de puissants tremblements de terre qui ouvrent le socle rocheux de Shurima dans de nouvelles lignes de fracture longues de plusieurs centaines de kilomètres. Ils corrompent le sous-sol de Shurima de la même manière que les divisions susmentionnées. Kai'Sa a survécu dans l'un des ces endroits. Rek'Sai est en train de construire une faille du Vide à Sai'Kahleek.
  • Mers / Océans: De nombreuses ruptures dans le vide ont surgi dans les profondeurs des océans et des mers de Runeterra.
    • Territoire du Marai: Il y a longtemps, le Marai a découvert une faille dans les profondeurs. La faille portait une obscurité terrifiante qui cherchait à exterminer toutes les formes de vie. Les Marai étaient protégés des créatures provenant de la faille par la Pierre de lune, un rocher rougeoyant censé être infusé de la magie céleste des cieux. Cette pierre a été donnée au Marai par un vagabond lumineux du sommet de Targon. En échange de la pierre de lune, le vagabond a demandé une perle abyssale pour protéger sa propre tribu. La lumière de la pierre de lune au centre du village de Marai a forcé les néantins à se retirer du village, mais tous les cent ans environ, la lumière de la pierre de lune commence à s’atténuer. À ce moment, la tribu choisit son guerrier le plus féroce, qui doit plonger dans les ténèbres glacées de la faille, survivre aux horreurs qui s'y trouvent et retrouver une perle abyssale. En cas de succès, le guerrier se lève jusqu’à la côte où un vagabond lumineux du sommet de Targon attend avec une pierre de lune pour échanger sa perle. Ce rituel a permis de contenir le Néant, mais maintenant que Nami, le plus récent des guerriers, n'a pas été en mesure de retrouver le vagabond targonien, le sort du Marai reste inconnu...

Culture[modifier | modifier le wikicode]

Le Néant est une dimension cauchemardesque qui existerait en dehors de l'espace et du temps, où des armes vivantes et terrifiantes ont été fabriquées pour gagner une guerre ancienne et terminée depuis longtemps. Personne ne comprend vraiment comment le Néant a vu le jour, mais les récits de ses habitants terribles se frayent un chemin dans la conscience onirique de presque toutes les légendes de la culture, de mythes sur la création et de sombres récits folkloriques. Les quelques grimoires et fous dispersés qui osent parler du Néant en parlent comme d'un royaume infini de créations sans entraves, de paysages torturés de machinerie organique folle, de métiers à tisser des armes magiques et de forges à la chair montagneuse. Aucun ne s'est encore aventuré dans le Néant et n'a vécu, car les mortels seraient presque certainement consumés et intégrés au processus perpétuel de la création. Dans les endroits où les barrières mystiques entre Runeterra et le Néant ont été usées, l'air est chargé et les événements fantastiques sont quotidiens. Les rivières coulent avec des couleurs vibrantes, les fleurs s'épanouissent avec des parfums incroyables, et les êtres vivants font l'expérience de visions psychédéliques et d'une poussée de pouvoir magique. Pendant un certain temps, ces endroits sont merveilleux et regorgent de miracles, mais le paysage se transforme rapidement en formes nouvelles et mortelles. Si le Néant est capable de consommer suffisamment de biomasse pour survivre, il peut croître et évoluer pour devenir quelque chose de féroce et de terrifiant.

Tous les noms des néantins portent des noms supposés provenir de l’ancien shurimien. Une convention de dénomination commune aux néantins consiste à associer leur nom unique à la dernière syllabe du nom de leur espèce, séparés par une apostrophe au milieu. (Par exemple, le nom de Rek'Sai, où "Rek" serait son unique nom, et "Sai" serait la dernière syllabe de son nom d'espèce, les Xer'Sai)

Notes[modifier | modifier le wikicode]

Void profileicon.png

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.